Je continue la saga des soins capillaires en vous présentant aujourd'hui le henné colorant.

Je me suis lancée, ça y est, après m'être longuement documentée sur la toile,  via des groupes facebook dédiés, des blogs de chevelues.

Je ne voulais pas me retrouver rousse, une grande crainte, peur que ça ne m'aille pas. Le but du henné colorant pour moi était d'uniformiser un peu ma couleur actuelle en se rapprochant le plus possible de mon chatain natif. Pour pouvoir ainsi dans quelques mois/années retrouver mon chatain sans fioritures. Marre des racines foncées, des mèches chimiques à refaire tous les 2/3 mois, et d'être à chaque fois un peu plus blonde chimique, avec des ratés parfois dans le rendu de la couleur. Voici ma tête avant, il y avait du boulot!

 

blond 1  blond 2  blond 3

 

Je suis passée au naturel pour mes cheveux, banissant les silicones sous toutes leurs formes(les parabènes sont partis depuis fort longtemps). Les extrémistes du cheveux enlève aussi les sulfates de leurs shampoings, moi j'avoue que ce n'est pas ma priorité. Je suis donc au sans silicone sans ammoniums quaternaires qui ont le même effet que les silicones sur les cheveux. Il fallait poursuivre dans cette logique et continuer dans la voie du naturel pour ma couleur.

J'ai quelques cheveux blancs, les soucis ma bonne dame. Et mon grand âge, bientôt 35 ans (mon dieu ne m'en parlez pas).

Du coup j'ai opté pour un henné en 2 temps. Le 1er temps sert à colorer les longueurs décolorées et les cheveux blancs en orange. Oui oui en orange. De façon à ce que le 2e henné posé dans la foulée accroche mieux au cheveu clair et rende mieux la couleur définitive.

Pour le 1er henné j'ai choisi un henné aux plantes, que j'ai acheté chez Biomantique. C'est un henné 100% naturel, sans sels métalliques (très très important ce point, pour ne pas abimer le cheveu qui a vu ou reverra des colorations chimiques). C'est un henné du rajasthan à 83% enrichi en plantes ayurvédiques (amla, reetha, shikakaï, brahmi, brhangraj, neem, kapoor kachli, orange, indigo). C'est un très bon soin pour les cheveux de part le henné mais aussi les plantes qui le composent.

Pour le préparer, j'ai donc mis environ 50g de cette poudre verte, une infusion de thé noir chaud pour le mouiller, quelques gouttes d'huile essentielle d'ylang ylang pour parfumer (car oui ça sent trèèèès fort les épinards.... et ça persiste après lavage si on ne met pas d'huile essentielle pour parfumer un peu) et pour soigner le cheveu (brillance et pousse), et un yaourt entier pour nourrir et hydrater le cheveu (car oui le henné peu dessecher un peu).

Je l'ai posé mèche à mèche sur mes cheveux, enrubanné ensuite de cellophane, une charlotte en plastique et un bonnet pour maintenir au chaud. Et hop 2h de pose!

Au bout de 2h j'ai rincé à l'eau claire et mis un peu d'après shampoing sur mes longueurs.

Et j'ai obtenu cette tête là :

 

orange

Oui oui c'est très orange! Et encore je n'ai pas séché, étant donné que j'enchainais sur un autre henné pour cette fois colorer.

Le 2e henné est un khadi. Un khaquoi???? Un khadi! C'est un mélange de hennés tout prêt, que j'ai acheté chez Henné et soins d'ailleurs. J'ai choisi la teinte châtain clair, car je ne souhaite pas trop foncer mes cheveux. Il est composé de henné naturel, d'indigo, d'amla, de neem et de bhringaraj dans des proportions toutes choisies pour obtenir du chatain clair.

J'ai procédé de la même façon que pour le 1er henné, j'ai mis 50g de khadi, puis j'ai ajouté un peu de poudre de sidr (qui permet de fixer l'indigo), un peu de poudre d'amla censé neutraliser un peu les reflets cuivrés, du miel à la place du yaourt pour bien hydrater et soigner le cheveu en même temps, des huiles essentielles d'ylang ylang mais aussi lavande et tea tree pour bien fixer l'indigo, et une cuillère à café de sel fin pour les mêmes raisons de fixation. Pose mèce à mèche, attention pour chaque henné il faut des gants, ça taaaaache! Puis cellophane charlotte et bonnet pendant 2h.

Au bout de 2h on rince, et surtout pas de shampoing.

Et on admire.

Et là je suis déçue..... c'est roux! Oui oui il y a du reflet roux, on ne le voit pas bien sur les photos ci dessous mais c'est roux! On attend que le henné s'oxyde sur le cheveu les 48 à 72h qui suivent avant de se prononcer, et avant de faire le 1er shampoing au sidr (on mouille la poudre et on en fait une pâte qui sert de shampoing).

J J+1

jour J                                                                     J+1 au soleil

Et puis après le 1er lavage ça dégorge un peu et j'avoue que je préfère, c'est toujours roux mais plus clair. Le côté clair des mèches me manquait....

J+3 après sidr

J+3 après lavage au sidr

Et après le 2e shampoing, mon shampoing habituel, c'est encore mieux! J'avais fait un petit masque henné neutre (non colorant)/amla avant ce shampoing, pose de 1h, et j'avoue que je suis séduite par le coté moins roux et plus doré.

On dirait que mon chatain a passé l'été au soleil, c'est un chatain un peu délavé aux nombreux reflets roux et dorés, et qui briiiiiiiille énormément.

Alors aujourd'hui j'AIME le henné! Maintenant il va être question d'entretenir ce résultat, et là ça risque d'être un chouilla plus compliqué..... Le henné bouge à chaque shampoing. Donc à voir pour la suite!

 J+7 c J+7